Ernests Gulbis et son étrange coup droit « albatros » on fait le buzz sur la plage tennis il y a quelques années, hélas le Letton a depuis plus fait parler de lui dans les potins que sur les courts. Un albatros une fois en vol est majestueux et infatiguable, mais pour y parvenir il doit d’abord s’envoler, et l’albatros est connu pour être l’oiseau au décollage le plus compliqué. Un peu comme Ernests: depuis son premier décrochage sa longue chute semble ne jamais s’arrêter, ses comebacks sont souvent irréguliers voire des crashs… vous en connaissez beaucoup des joueurs qui jouent et perdent en une nuit l’entier de leur gain de demi-finale de Roland-Garros (412 500 euros) au black jack, tout ça sans sourciller?

www.pimpmytennis.com

Participe à la discussion

pimpmytennis